Cotation

« C’est super moche ce truc, on dirait que ça été fait par un gosse ! Et en plus regardes le prix, ça vaut un bras !!!

Et puis t’as vu ce truc rouge par terre, c’est du n’importe quoi. C’est ça leur fameux « Ready made » ?

Mais non idiot, c’est l’extincteur !

Tout ce charabia, on aurait dû aller au ciné ! »

Dans le contexte de l’art contemporain et d’une certaine dérive spéculative, le collectif de l’Après s’est intéressé au sujet de la valeur, en proposant une nouvelle méthode de cotation des œuvres.

Ce travail sur la méthode a débouché sur ce que nous avons qualifié de « chimère numérique » : une méthode en quelque sorte, introduisant une part de hasard, voire d’ésotérisme, dans la fixation d’une « cote ». De notre point de vue, le hasard et l’ésotérisme sont au moins aussi légitimes que peuvent l’être les méthodes de cotations actuelles associées aux dérives spéculatives…   

« On se fout vraiment de notre gueule, viens, on s’en va ! »

Février 2022 – « Free Hugs for Freevoli »

Cotation du M2 artistique de Fred Forest